· 

Philadelphie

Début juin, je me suis rendue pour une semaine à Philadelphie (Pennsylvanie) pour une conférence pour le travail. J'ai profité de mes soirées pour explorer un peu la ville. Globalement, j'ai beaucoup aimé cette ville à taille humaine avec ses ruelles très vertes, bordées de bâtiments en brique rouge relativement bas, que l'on peut parcourir à pied. Philadelphia que les américains appellent Philly est 

bordée par deux rivières (à l'ouest la Schuykill river et à l'Est la Delaware river qui délimite la frontière entre le New Jersey et la Pennsylvanie). 

Mon Airbnb était dans le Sud entre le Washington Squere district et le quartier South Street. Ma première excursion a consisté à rejoindre à pied le University district le dimanche soir pour un événement de networking, balade qui m'a principalement permis d'apercevoir le City Hall (mairie avec sa tour immense) et de passer par le Rittenhouse Square. Du peu que j'en ai vu, le quartier University District à l'Ouest de la Schuykill river ne m'a pas vraiment enthousiasmé car on retombe dans de grands immeubles assez impersonnels et sans trop de charme. 

Mon repère pour le chocolat chaud du petit déjeuner c'est le Good Karma cafe dans Pine Street afin de faire le plein d'énergie pour mes journées de rdv. Le lundi soir, la soirée de début de conférence est organisée dans le Reading Terminal Market. Ce marché couvert regroupe plein de stands avec une grande diversité de cuisines et de saveurs. A l'occasion de la conférence, chaque stand offre des amuses-bouches qui nous ont permis de tester les différents stands (miam miam ça change des chips sur les pouces du déjeuner). Ma prochaine excursion se  fait au départ du Penns Convention Center où se tient la conférence. J'explore la zone du City Hall qui allie bâtiments historiques et immeubles modernes dans un étrange patchwork avec sa mairie de la fin du 19ème siècle (la plus grande du pays, de style Second Empire et une horloge plus grande que Big Ben) et son temple maçonnique (architecture de cathédrale mais construit en béton, je vous laisse juger du rendu). Je mets ensuite le cap sur l'Est de la ville vers le quartier historique Old City qui abrite nombre de monuments historiques. Le temps me manquant, je me contente d'admirer l'indépendance Hall de l'extérieur où fût adopté la Déclaration d'Indépendance en 1776 puis la Constitution américaine une décennie plus tard. Un monsieur m'interpelle et me recommande de traverser la place pour visiter l'intérieur du bâtiment de la Bourse. Un peu interloquée, je me décide à suivre son conseil : je reste un moment sur le pas de la porte en me demandant si j'ai effectivement le droit de rentrer comme ça dans ce bâtiment et ce faisant, je croise deux touristes qui me disent qu'un vieux monsieur les a envoyé là et que c'est magnifique à l'intérieur... Je me décide donc à rentrer et effectivement l'architecture est très jolie dans ce bâtiment du 19ème siècle qui a été reconverti en food hall (plusieurs stands de restauration avec un espace central pour déguster vos achats, idéal quand vous n'aimez pas la même chose que vos copains). En ressortant, je prends une photo de Liberty Bell (pour ceux qui ont regardé la série How I met Your Mother, c'est la cloche que Barney veut lécher dans un des épisodes... La cloche en question pèse 940kg et a sonné pour la première fois pour la Déclaration d'Indépendance devenant un symbole de liberté pour les américains. En relevant la tête, je vois une buse à queue rousse sur le toit de l'indépendance Hall... puis une deuxième...volant ensuite à quelques mètres des voitures... en quête d'un écureuil à grignoter pour le dîner d'après les rangers qui protègent ces bâtiments historiques. La buse finit par venir se percher sur le lampadaire au-dessus de moi... Evidement, je n'ai pas du tout le bon objectif pour faire de la photo animalière mais j'essaie quand même d'immortaliser le moment. Comme quoi, l'ornithologie c'est aussi possible en ville. Une fois que j'ai fini d'observer le manège des deux rapaces, je retombe sur mon vieux monsieur qui m'indique une autre liste d'immeubles avec des façades ou des patios intéressants. Me voilà donc repartie avec ma liste de devoirs, à la découverte de somptueux immeubles dans lesquels je n'aurai jamais mis les pieds sans ce monsieur. La nuit est tombée quand je finis enfin mon excursion mais je veux quand même poussée jusqu'à Penn's Landing le port côté Ouest de la ville. La vue n'a rien de fantastique en soi car entre moi et la rivière se trouve le périphérique. Il est donc maintenant pas loin de 9h45 du soir et j'ai oublié que les restaurants ferment leur cuisine tôt aux Etats-Unis. Heureusement, je trouve un excellent resto italien (La Buca) où je déguste mon plat de pâtes sur le pouce pendant que les habitués finissent leur dernier verre. 

Ma prochaine soirée de libre je mets le cap sur l'Ouest avec une destination et une idée de photo bien précise en tête : le boathouse Row au coucher du soleil. Il s'agit d'un site historique avec des maisons bâteaux le long de la rivière assez coquettes. Après plus d'une heure de marche, je suis un peu déçue en arrivant car impossible de trouver le point de vue souhaité permettant de voir les maisons et la rivière et tous les accès à la rivière sont privatisés. Mon excursion m'a toutefois permis d'avoir un point de vue différent du City Hall depuis la LOVE plaza et de voir les façades du Philadelphia Museum of Art et du Rodin Museum le long de la Benjamin Franklin Pkwy. Je prends un bus pour rallier le centre ville avant de traverser à pied le quartier résidentiel de Society Hill tout de briques et d'arbres   direction la pizzeria Stella. 

Le jeudi, je finis mon exploration de la ville par le quartier chinois avec le Franklin Square qui accueille le Chinese Lantern Festival et une autre bonne adresse italienne de Philadelphia (Ristorante Aroma sur Pine Street). Vous l'aurez compris, Philadelphie est la ville des musées d'arts, de la gastronomie et de l'histoire américaine et une autre visite ne sera pas de trop pour apprécier pleinement ce que la ville a à offrir. D'autant que la ville regorge de murals (fresques urbaines sur les murs) et je n'ai pas l'impression d'en avoir vu tant que ça. 

 

Je vous laisse profiter de ces aventures urbaines car mes prochaines sorties/articles seront résolument plus nature!

Écrire commentaire

Commentaires: 0